Soupe de butternut à l’orange et au safran

 (chez nous, connue sous le nom de soupe succulente qui pique sa mère)

Le livre de cuisine1 et moi on n’est pas super potes à la base. Je n’ai pas confiance au premier abord. Je le regarde, je le feuillette…puis les questions affluent: Est-ce que je vais vraiment l’utiliser ? Est-ce qu’un nombre suffisant de recettes sont réalisables au quotidien? Combien d’ingrédients pour une seule recette? Combien d’ingrédients farfelus que je ne pourrai trouver qu’en boutique spécialisée?2

Et puis un jour, les livres de cuisine de Yotam Ottolenghi sont entrés dans ma vie.

Yotam Ottolenghi est un chef et auteur anglo-israélien vivant en Angleterre. Il est à la tête de 6 restaurants et a publié 9 livres à ce jour.

L’été dernier, un ami d’enfance de mon mari, nous a fait un repas à partir du livre “Jérusalem” de Yotam Ottolenghi. Tout était bon. Le dessert, d’une simplicité déconcertante, (une sorte de flan à base de lait et de maïzena avec un coulis framboise laurier), une belle surprise.

Quelques mois plus tard je suis tombée sur “SIMPLE” du même auteur et sur la quatrième de couverture, j’ai pu lire:

  • 30 min de préparation
  • 10 ingrédients maximum
  • Recettes gain de temps à préparer à l’avance
  • Recette du placard
  • Peu d’ustensiles, peu de vaisselle
  • Spécial débutants

Parfait! Ma-gni-fique! Un futur allié du quotidien et des invitations à la maison!
Depuis mon achat, je n’ai pas été déçue.
J’ai déjà réalisé un certain nombre de recettes et elles sont pour l’instant toutes sublimes.
Sans plus attendre, voilà donc la recette de la…


Soupe de butternut au safran et à l’orange (légèrement modifiée)

Pour 4 à 6 pers

  • 1,2 kg de courge butternut ou de citrouille coupés en cubes (environ 3 cm)
  • 2 oignons coupés en 8
  • 60 ml d’huile d’olive
  • 1 litre de bouillon de légume
  • 15 g de harissa (30g à la rose**dans la recette originale)
  • 1/4 de stigmates de safran
  • 1cuillère à café de zestes d’orange
  • 180g de crème fraîche
  • Sel poivre
  • Quelques feuilles de coriandre pour le dressage (facultatif)

Graines de courges caramélisées

  • 80g de graines de courges
  • 2 càc de sirop d’érable
  • 1/4 de càc de piment en flocons.

Petit conseil: Avant de commencer, prépare tous les ingrédients, (pèse, épluche, découpe etc)

  1. Préchauffe ton four à 170°C chaleur tournante.
  2. Dans un bol, mélange les graines de courge, le sirop d’érable, les flocons de piments et le sel.
  3. Verse les graines de courges enrobées de sirop d’érable sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourne pour 15 min.
    Les graines de courges vont s’amalgamer. Laisse les refroidir complètement puis casse les petites plaques qui se sont formées.
  4. Augmente la température du four à 220°C chaleur tournante.
  5. Dans un saladier, mélange les cubes de courge avec les oignons découpés et l’huile d’olive.
  6. Dépose-les dans un lèche frites ou un plat peu profond recouvert de papier sulfurisé. C’est parti pour 25 min de cuisson, ou jusqu’à ce que la courge et les oignons soient tendres et dorés.
  7. Dans une grande cocotte ou casserole, verse 1 litre d’eau et un bouillon de légume.
  8. Ajoute l’harissa, le safran, les zestes d’orange, et laisse ce mélange bouillir sur feu vif.
  9. Ajoute les morceaux de courges, d’oignons sans oublier leur huile de cuisson. Laisse mijoter 5min.
  10. Hors du feu, ajoute la crème fraîche puis mixe le tout ( au mixeur plongeur ou blender)

C’est prêt, un peu de soupe dans une assiette, quelques graines de courges caramélisées et un brin de coriandre fraiche si tu aimes ça!
Bon appétit !



1 LE livre de cuisine en lequel j’ai pleinement confiance c’est “La cuisine de référence” de Michel Maillent-Morel et son cousin un peu plus récent “Le livre du cuisinier” de Bruno Cardinal. Tous deux sont d’excellents livres de préparation au CAP cuisine, si comme moi tu as envie de le passer en candidat(e) libre un jour ou simplement pour avoir les bonnes bases et les bonnes techniques en cuisine. Gain de temps et d’énergie garanti.

 2 Yotam Ottolenghi, utilise un certain nombre d’ingrédients “signature”, tous listés à la fin du livre “SIMPLE”. Il y en a peu. Certains ne sont pas indispensables ou sont remplaçables.
Si tu ne veux pas t’embêter à trouver ces ingrédients par ci par là, ils sont tous disponibles sur la boutique en ligne d’Ottolenghi.

3 Comments

  1. Pingback: Soupe de lentilles corail au curry, tomates et lait de coco – Le Bon Labo

  2. Pingback: Sobas froides au citron vert, cardamome et avocat ou le bol de fraîcheur de l’extrême. – Le Bon Labo

  3. Pingback: Pain de viande aux épices, d’Ottolenghi: un goût incomparable! – Le Bon Labo

Laisser un commentaire