Maman mais pas que: 7 astuces pour chouchouter son couple.

On se rapproche de plus en plus du moment où notre fils dira d’abord de sa petite voix haut perchée “Maman” puis Maman-maman-maman-maman du matin au soir et peut-être un jour MAMAaaAN avec sa voix d’ado mutant!

C’est bien clair, je suis aujourd’hui maman… mais pas que!

Avant que notre fils naisse, je demandais régulièrement à mon mari “Quand bébé sera né, tu ne m’oublieras pas?” Il faut savoir qu’il a toujours aimé les enfants et que les enfants vont naturellement vers lui. Alors, c’est vrai, j’avais peur. Peur d’être rangée dans la case “Pot de fleur”, “Maman de”. Quand je suis rentrée de la maternité et qu’un magnifique bouquet de fleurs roses et blanches m’attendait à la maison, je n’ai pas vu la beauté du bouquet et le simple fait que mon mari en ait acheté un. Non, j’ai vu la couleur roooose… Jusque là, il ne m’avait offert que des roses rouges. Dans ma tête de jeune maman aux hormones chamboulées, j’imaginais ma vie de femme se refermer dans un claquement sec et celle de maman s’ouvrir en grinçant.

Mes peurs se sont avérées être infondées. Nous faisons tout notre possible pour “entretenir” notre couple. Notre fils n’est pas le centre de notre existence même si nous faisons tout pour qu’il grandisse dans un environnement sécurisant et avec des parent qui l’aiment (très très fort) et qui s’aiment. Il n’est pas le garant de notre bonheur même s’il y participe grandement!

Aujourd’hui, tout va bien dans notre couple mais nous savons que cela pourrait vite changer. C’est pourquoi nous voulons être intentionnels dans notre manière d’être et de faire.

Voilà donc quelques petites choses que nous avons mises en place dans notre relation pour nous permettre de prendre soin l’un de l’autre.

1. Se fixer des “rendez-vous amoureux” 

Avant la naissance de notre fils, nous avions pris l’habitude de nous bloquer une soirée par semaine en amoureux. Une soirée fixée comme un rendez-vous. Sauf urgence rien ne nous fait sauter cette soirée. C’est une habitude qui nous a d’autant plus servie après la naissance de notre fils (une fois qu’il a fait ses nuit). Avant, soyons honnêtes, tu ne “planifies” rien du tout.

2. Se dire “Je t’aime” au quotidien 

Voilà quelque chose qui me demande plus d’efforts qu’à mon mari. Je pensais qu’à trop les dire, ces mots perdaient de leur valeur. Pourtant, je vois aujourd’hui que cette habitude est géniale! Elle nous permet de réaffirmer chaque jour, notre amour et notre engagement l’un envers l’autre. C’est bienfaisant et rassurant. 

3. Cultiver les gestes d’affection au quotidien 

Les mots c’est bien, mais associés aux gestes d’affection, c’est encore mieux. Se tenir la main, se prendre dans les bras, réellement s’embrasser sans forcément que cela ne mène à plus est aussi une habitude qui nous rapproche l’un de l’autre. Notre fils est toujours souriant quand il nous voit dans les bras l’un de l’autre (jusqu’à sa future phase de jalousie sans doute…).

4. Être réellement présent pour l’autre 

Mon mari travaille à la maison. Il est “là” sans vraiment l’être. Nous avons donc des moments clés dans la journée pour vraiment être présent l’un pour l’autre. Le matin, nous lisons la Bible et nous prions ensemble. Le midi, nous essayons de lâcher nos portables au maximum pour prendre le temps de discuter. Le temps des vacances est aussi un temps précieux pendant lequel nous profitons vraiment du temps passé ensemble et du repos. Parfois, c’est simplement le manque de repos qui exacerbe les tensions. Notre prochain objectif: mettre en place un jour dans la semaine sans smartphone. Une sorte de jeûne des nouvelles technologies et des réseaux sociaux.

5. S’intéresser aux centres d’intérêts de notre conjoint

Autant j’aime aller aux thermes, les petits marchés de potiers et la musique cubaine, autant mon mari aime le Crossfit, les vidéos de barbecues et les livres parlant de productivité. Ces domaines ne nous intéressent pas réciproquement mais nous avons plaisir à nous y intéresser, voyant la joie que ces choses procurent à l’autre. 

6. Se dire les choses et se pardonner 

Se dire ce qui ne va pas oui, (si c’est dit de la bonne manière) mais aussi s’encourager mutuellement. Les paroles valorisantes dans la bouche de celui qu’on aime ont une grande valeur. Nous faisons tous les deux des efforts en ce sens et, quand on regarde dans le rétroviseur de nos années de mariage, on voit le chemin parcouru. Et la place centrale du pardon.

7. Rigoler ensemble 

Pour le truc le plus bête du monde, pour nos réactions respectives. Parce que nous voulons être le meilleur ami de l’autre pendant encore longtemps. Rigoler, ça ne coûte rien et ça fait du bien. Et tant pis pour les rides!

Et toi? Quelles sont tes petites habitudes pour cultiver l’amour dans ton couple? 

Laisser un commentaire