Knödels à la fraise: une recette par mon père

Nous fêterons les pères à la fin de la semaine. Je choisis donc de mettre mon père à l’honneur avec sa recette de Knödels à la fraise.

Les Knödels, c’est toujours mon père qui les fait. C’est une recette typiquement autrichienne, un dessert chaud aussi populaire que la tarte aux pommes en France. Je me souviens de nos visites chez ma grand mère en Autriche. Elle nous laissait siroter un verre dans son jardin pendant qu’elle disparaissait quelques instants avant de revenir avec des knödels aux abricots tout chauds! Humm!

Dans la recette qui va suivre, ils sont à la fraise, qui est de saison en ce moment, mais ils sont aussi délicieux à la framboises, aux prunes etc. Il faut simplement que le fruit soit suffisamment mûr pour qu’il soit riche en goût et facile à couper à l’aide d’une simple cuillère.

Ingrédients pour la pâte

  • 250g de fromage blanc allemand “Topfen” (plus épais et plus compact que notre fromage blanc français)
  • 125g de farine 
  • 60g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel

Ingrédients

  • 8-10 fraises selon leurs tailles
  • 70g de beurre mou
  • 150g de chapelure
  • 1càc de cannelle
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2càS de sucre 

Étapes

  1. Laver et équeuter les fraises. 
  2. Dans une marmitte, mettre 2 litres d’eau à bouillir.
  3. Dans un saladier, mélanger le fromage blanc, le beurre, la farine, l’œuf et la pincée de sel.
  4. Former un boudin avec la pâte et la diviser en 8-10 part égales (selon la taille des fraises).
  5. Former de petites disques de pâte, placer une fraise au centre et refermer. Réserver.
  6. Dans une poêle, mettre le beurre, la chapelure, la cannelle et le sucre vanillé et laisser dorer à feux doux, tout en remuant, pendant une dizaine de minutes. (alors ça c’est très très bon, quand j’étais petite et que mon père en faisait, je mangeais  de cette chapelure à la cuillère!
  7. Plonger les knödels obtenus dans l’eau bouillante. Lorsqu’ils remontent à la surface, ils sont cuits.
  8. Rouler les knödels dans la chapelure dorée et servir avec une crème pâtissière et un coulis de fruit (ici, la crème pâtissière est achetée et le coulis de fraise est fait maison).

À toi de jouer, et de faire voyager tes papilles dans le merveilleux pays qu’est l’Autriche. Fun Fact: savais-tu que les “viennoiseries” ont vu le jour à Vienne? 

One Comment

  1. Pingback: Entrecôte bordelaise par mon moustachu! – Le Bon Labo

Laisser un commentaire