5 moyens d’être un/une “homemaker” des temps modernes

Je te parlais récemment du “homemaking et de comment s’en inspirer”.

Si tu fais partie de ceux qui passent le plus clair de leurs journées à la maison en cette période de confinement, que tu as du temps et que tu aspires à un foyer qui t’inspire le calme, la confiance et la sécurité, voilà quelques astuces pour être un “homemaker”.

L’organisation:

1. Ranger avant d’aller se coucher.

Il paraît qu’un intérieur rangé aide à avoir l’esprit tranquillisé. Alors il y a le fameux ménage de printemps pendant lequel tu voudras peut-être retourner ta maison en une journée… te retrouvant peut-être le lendemain avec un b****l monstre, et tout à recommencer.

Du coup, je te propose une petite astuce du quotidien:5 minutes de rangement express. Une bassine (type panier à linge) sous le bras, et un chrono de 5 minutes en route. Mets tout ce qui traine dans la bassine et redispatch selon la pièce où les objets sont sensés être rangés.

2. Planifier les repas de la semaine.

Si tu as du temps et un minimum d’envie, planifier tes repas te fera gagner du temps et de l’argent. Quelques heures de cuisine le week-end, pour une semaine facilitée. Comme tu as planifié les repas, pas de gaspillage, tes courses sont optimisées.
J’ai récemment testé le livre “En 2h je cuisine pour toute la semaine” de Caroline PESSIN, je t’en parle bientôt.

3. Nettoyer quotidiennement

Tout est dit, mieux vaut nettoyer un peu tous les jours pour profiter d’un environnement sain. L’odeur d’un intérieur joue aussi un rôle sur nos émotions. J’aime particulièrement les bougies parfumées. Par exemple, “Clean Cotton” de chez Yankee Candle et mon moustachu raffole de “Feu de bois” de chez Diptyque. Elles laissent une belle empreinte et réchauffent la pièce avec leur flamme dansante. 

L’atmosphère:

4. Trouve la touche déco qui te convienne.

Un foyer chaleureux n’est pas forcément synonyme d’un intérieur décoré du sol au plafond (même si cela peut être très beau). De minimaliste à opulente, la déco apportera la touche personnelle qui te permettra de te sentir chez toi et pas dans un catalogue ikea.

5. Aime, encourage à tout va!

Assurément le point le plus important quand on parle de foyer. Tous les points précédant visent à faciliter les relations aux sein du foyer. Être un/une “homemaker”, c’est vouloir que son foyer soit un lieu où l’on apprend à vivre ensemble, à grandir, à communiquer, à partager (ce qu’on a sur le coeur mais aussi les différentes tâches quotidiennes) En somme, à se soucier les uns des autres et à s’aimer.

Des petits mots glissé par ci-par là comme des petites surprises, des rendez-vous amoureux planifiés, des questions régulières visant à s’intéresser à l’autre mais aussi une répartition des tâches ménagères entre les différents membres de la famille (elles responsabilisent chacun et si elles ne sont pas réaliser parfaitement, c’est un bon exercice de lâcher prise ^^).

Alors, bon “homemaking”, que tu sois en colocation, en couple ou avec des enfants.  Et toi? Quelles sont tes astuces? 

2 Comments

  1. Sophie

    Merci pour tous tes conseils !!!
    Ca fait depuis que l’article est sorti que j’applique tes conseils, surtout sur le rangement et le nettoyage. Et ça a trop bien marché pour moi ! Vu que je fais un peu tous les jours je ne me sens plus débordé. Ca fait énormément de bien au moral de ranger et de nettoyer en déployant peu d’efforts !

    • Merci Sophie pour ce retour super encourageant! Ça me fait vraiment plaisir de savoir que ces conseils ont pu t’aider 😀

Laisser un commentaire